Stop aux poussières de plaquettes de frein et gaspillage d’énergie !

freinage recuperatif régeneratif

Les Français ont parcouru environ 725 milliards de km en voiture par an (2013), essentiellement en voiture personnel souvent seul au volant. Selon the Treep en globalité 1000 milliard de km voyageur.

Les véhicules thermiques consomment en France 53 millions de plaquettes de frein qui transforme autant de matières en poussière, de surcroit plusieurs millions de KWh d’énergie sont ainsi gaspillé par an.

Soit le gaspillage équivalent à une colline de poussière et l’électricité d’1 ou 2 voir 5 réacteurs nucléaire d’énergie…..quel lecteur serait prêt à présenter un calcul du ce type ?

Les garnitures sont faites de matériaux dits de friction. Ceux-ci sont composés d’abrasifs et de lubrifiants, d’élastomères, de poudre de métaux et autrefois, d’amiante. Leur composition, mal connue, reste souvent confidentielle chez les équipementiers.

Le principe du freinage dit « régénératif  » ou « récupérateur »

Sur les VE les freinages avec le système traditionnel disque ou tambour avec plaquettes restent souvent un freinage d’urgence. Le ralentissement  soit plus de 98 % du freinage est effectué par le moteur électrique avec récupération d’énergie pour la recharge de la batterie.

Le conseil ActiVE est « l‘anticipation » c’est encore bien plus performant en terme d’économie d’énergie.

Le VE au secours de nos pics de pollution ! Vous aussi participez à l’amélioration de la qualité de l’air sans faire « tache » et faite des économies d’énergies avec ActiVE

Possible même sur des VAE

Alors sans freiner prenez le virage de la mobilité 100 % électriquepanneau-virage-energetique actiVE