Fiscalité

efficacité énergétique

Déplacer la fiscalité réellement en faveur de l’efficacité énergétique

Le principe pollueur payeur toujours bafoué !

L’aide à l’achat de VE….l’intention est bonne. Son efficacité est incertaine puisque la subvention provoque une hausse des prix des véhicules cibles, ce ne seront pas les acheteurs, mais les vendeurs et les constructeurs qui bénéficient de la subvention publique. Confusion garantie !

Plutôt inverser ou égaliser (ex 5 CV pour tous) la fiscalité sur le tableau des frais réels pour répondre aux besoins d’efficacité énergétique et respecter la loi LAURE Loi n° 96-1236 du 30 décembre 1996 sur l’air et l’utilisation rationnelle de l’énergie

 

Après la Cop 21 nous n’avons pas supprimé les aides aux énergies polluantes. OUI « Nous devons supprimer ces aides aux énergies fossiles »

Peu de transition énergétique sans un réel accompagnement d’une transition fiscale.

Une loi «zéro émission» ou « efficacité énergétique » est urgente. Tout simplement abolir la pollution et préserver la qualité de l’air

L’écocide la direction vers un droit des générations futures ? « le crime d’écocide est reconnu, il faut contraindre le système industriel à changer sa manière de faire. »

En complément de taxation fiscale, la taxe carbone etc…..Si l’on veut voir la transition énergétique aboutir, il faut mettre entre les mains des populations les technologies et cette fiscalité leur permettant de s’impliquer dans ce processus.

En ce sens, l’usage de la mobilité électrique est très intéressante, elle permet le stockage, le transfert de consommation énergétique carbonée vers une consommation électrique décarbonnée et d’origine renouvelable. Le citoyen est motivé à participer à ce nouveau défi du millénaire qui est la gestion citoyenne de l’énergie renouvelable.

En attendant ActiVE vous propose différentes solutions pour vous encourager et vous gratifier d’être acteur de cette transition énergétique citoyenne.

 

 

 

Les commentaires sont fermés