Revamping ou mise à jour de sa voiture pour réduire les GES

Passer du thermique vers un moteur électrique sans changer sa voiture c’est évident comme isoler sa maison. Surtout si c’est un youngtimer en plus cabriolet.

Cette opération de rénovation permet le meilleur Impact énergétique et climatique sur les voitures et la création d’emploi.

Cette donnée de Carbone 4 met en image que le rétrofit ou revamping d’une voiture existante comparativement à un diesel qui consomme 5 litres au 100 km permet de diviser par trois les rejets de co2 par km parcourue. Ce résultat obtenu en France grâce à une électricité émettant 90 gCO2/kWh. La colonne centrale présente le résultat sur un VE neuf.

..et pas que:

Accélérer la conversion électrique c’est également lever le frein à l’économie circulaire !

Souvent stationnaire au domicile à 95 % du temps, l’opération V2H permet de distribuer les EnR et de rendre les prix du marché spot positive. Cette opération réduit les pics énergétiques. Oui des millions de VE rendent le prix de l’électricité positif et d’origines renouvelables.

Revamping, rétrofit de voiture enfin possible en France ? Oui mais !!!!

ActiVE est fort de proposition pour les changements de la législation en France. Sur ce lien, la demande de changement des textes de lois