Le plus grand fond souverain du monde retire ses investissements des énergies fossiles

Un véritable choc dans le monde de la finance

le plus grand fonds souverain du monde va abandonner les énergies fossiles pour réinvestir dans les énergies renouvelables (EnR), signe que même le capitalisme sent le vent tourner, même si c’est le risque financier qui en est à la cause.

Dans l’après-midi du 12 juin 2019, le Parlement norvégien a voté le désinvestissement du plus grand fonds souverain du monde, le Government Pension Fund Global (le fonds de pension du gouvernement norvégien également connu sous le nom de Oil Fund ) des énergies fossiles au profit des marchés des énergies renouvelables et principalement le solaire et l’éolien. Rappelons que la richesse et la société norvégienne se sont en grande partie édifiées grâce aux énergies fossiles et ce pays reste le troisième exportateur de gaz au monde.

Emplois: les EnR embauchent, le fossile débauche !

Les orientations stratégiques du fonds norvégien dont le pays est le 3e exportateur de gaz au monde et dont l’économie repose sur le pétrole sont suivis à l’échelle internationale. En effet, le Oil Fund investit dans plus de 9 000 sociétés dans 73 pays dont des géants comme Apple, Nestlé, Microsoft et Samsung. En moyenne, il détient 1,4 % de chaque société cotée en bourse dans le monde. Autant dire que c’est un acteur incontournable des multinationales et un véritable monstre du capitalisme.

Ce fonds créé en 1990 est géré par la Norges Bank Investment Management pour le compte du ministère des Finances, qui détient le fonds pour le compte du peuple norvégien. Le ministère détermine la stratégie d’investissement du fonds, sur les conseils, entre autres, de Norges Bank Investment Management et à la suite de discussions au Parlement.

Pompe à essence suicide programmé pour 2025

La décision prise aujourd’hui par la Norvège, explicitement fondée sur les craintes financières concernant la faiblesse à long terme des prix du pétrole, permet à son fonds souverain de plusieurs milliards de dollars de changer de vitesse en fonction de l’époque. Pour les gouvernements et les investisseurs du monde entier, il s’agit là d’une indication claire que le rythme du changement dont nous avons besoin pour assurer notre avenir énergétique propre commence à s’accélérer, et qu’il est grand temps aussi ! Si nous voulons assurer la survie de l’humanité, nos systèmes énergétiques ne peuvent être construits qu’avec des énergies renouvelables“. TRE oblige selon ActiVE !

A nos constructeurs automobiles de passer plus rapidement à la voiture électrique et d’autoriser le revamping ou la mise à jour des voitures existantes  !

A vous citoyens…L’argent change de camp ! changer avant que le vôtre foute le camp !
Rouler vert avec des EnR

Anticipez pour ne pas vous planter !