Les multinationales du pétrole sous-estiment les véhicules électriques et les EnR

industrie-petrole-en-difficulte-voiture-electrique-enr-activeIndustrie pétrolière bientôt en grande difficulté

La baisse des prix pour les voitures électriques et l’énergie solaire pourraient apporter à un arrêt de la demande de combustibles fossiles déjà en 2020. Telle est la conclusion d’une étude menée par l’Imperial Collège de Londres (établissement à but non lucratif) et diffusée par Tracker Carbone. L’analyse repose sur les prévisions actuelles pour les technologies respectueuses de l’environnement et la réglementation prévues des émissions gouvernementales. Les chercheurs ont conclu que l’énergie solaire et les véhicules électriques seront les initiateurs de ce «changement de jeu».

Les combustibles polluants pourraient perdre 10% de la part du marché à cause des voitures 100% électriques durant la prochaine décennie. Une diminution du même montant était suffisant pour forcer l’industrie charbonnière aux Etats-Unis de se mettre à genoux. L’étude présente qu’en Europe les cinq principaux fournisseurs d’énergies ont subi en conséquence des pertes de milliards € en raison du manque de préparation après une augmentation de 8% dans les énergies renouvelables 2008-2013. Nos entreprises comme TOTAL, AREVA, EDF, GDF sont concernées de plein fouet.

Efficacité énergétique force du changement.

Les VE et l’énergie solaire représentent un tournant, qui est constamment sous-estimé par l’industrie pétrolière. « Les innovations à venir pourraient abaisser notre scénario de cinq ans, les mécomptes de la société seraient renforcés dans ce cas par un multiple », a déclaré Luke Sussams de Tracker Carbon. De nombreuses entreprises des industries touchées ne sont pas conscientes du fait que diverses technologies environnementales pourraient faire avancer d’une « décennie plus tôt » l’adoption dans le marché de masse. Selon Tracker Carbon le coût de l’énergie solaire au cours des 7 dernières années a chuté de 85%. A partir de 2022 le solaire représenterait l’essentiel de l’énergie électrique. Elle dépassera la quantité du fossile puisque la demande de charbon et de pétrole atteindrait son plus haut niveau pour ce scénario en 2020. La famille Rockefeller l’a compris, elle quitte l’industrie du pétrole.

Pour atteindre les objectifs environnementaux et climatiques internationaux, en plus des émissions des secteurs de l’énergie et des transports tout comme les émissions polluantes des bâtiments et l’industrie lourde doivent être réduits, souligne l’étude.pompe essence diesel a vendre

Oui, les pétroleurs sont piégés, les constructeurs automobiles également.

  • les prix du pétrole montent, la transition sera accélérée …
  • les prix du pétrole baissent, ils perdront beaucoup trop d’argent…
  • les constructeurs européens seront forcés de présenter des nouveaux VE à cause de la concurrence américaine et asiatique.
  • nos Etats n’ont pas le choix, la fiscalité tendra favorablement vers une transition pour les EnR au détriment du fossile afin de continuer à remplir les caisses.

La transition énergétique passera dans tous les cas, d’une façon ou d’une autre. Avec ActiVE un peu plus vite dans l’intérêt général pour le respect de la qualité de l’air et le climat … Restez à l’écoute !