Climatologues financés par les lobbys pétroliers

Lobbysme sans sagesse ni éthique

Le Global Climate and Energy Project de l’université de Stanford mène des recherches fondamentales sur des technologies propres et efficaces… et Exxon est son sponsor fondateur. David Koch, philanthrope et donateur politique, a donné 35 millions de dollars au Smithsonian National Museum of Natural History en 2015, mais 3 douzaines de scientifiques ont demandé au musée de couper les liens avec Koch parce que ce dernier finançait des groupes de lobbying qui nient le changement du climat lié à l’intervention humaine. L’entreprise Shell a participé au programme « Atmosphère » du London Science Museum et a utilisé ses leviers pour jeter le trouble sur ce que les scientifiques connaissent du changement climatique. Il est facile de pointer le doigt sur d’autres, mais quand cela vous arrive, le choix n’est jamais aussi clair. Quel est le plus important ? Le bienfait de la recherche ou le refus de financements potentiellement douteux ?

« Qui veut faire l’ange fait la bête » ou quand le mal se déguise en bien !

La bonne réponse sur une offre morale controversée est une ancienne question. Même dans la Bible, Paul tente de répondre sur ce qu’on doit faire avec la nourriture qui a été offerte aux idoles ? Est-ce qu’on doit la manger ou la rejeter ? Et sa réponse démontre la complexité du problème. La nourriture reste la nourriture et on pourrait dire que l’argent reste de l’argent. La nourriture et l’argent impliquent une alliance et l’acceptation. Et si cela affecte les autres, alors on a besoin d’une réponse plus claire.

La directrice générale COE, Eva Halvarsson, a déclaré à la presse: « En évaluant l’impact financier des risques climatiques sur les sociétés de portefeuille, la préoccupation de fonds est de déterminer si les risques auxquels ces entreprises sont confrontées ont été pris en compte dans leur prix de marché ».??

L’écocide la direction vers un droit des générations futures 

En tant que scientifiques, qu’est-ce que nous pouvons faire ? Dans ce monde transparent et ouvert de la publication, la déclaration des supports financiers est importante et nécessaire. Certains vont arguer qu’un sponsor peut jeter le doute sur les résultats. Et d’autres vont répondre que les fonds sont utilisés pour améliorer la connaissance. Qui va peser le plus sur la balance ?

En dépit du fait qu’il n’y a pas de réponse facile, c’est une question qu’on nous pose de plus en plus et nous ne pouvons plus ménager la chèvre et le chou en même temps. En tant que scientifiques, nous devons faire des choix et c’est en comprenant les implications plus larges de ces choix que nous pouvons prendre des décisions avec les yeux grands ouverts plutôt qu’en regardant le problème d’un seul œil.

Extrait d’une traduction d’un article The conversation par Katharine Hayhoe, professeure et directive du Climate Science Center à l’université du Texas 

Changement climatique: on subit également les lobbys des Etats

heureusement les compagnies pétrolières commencent à capituler

Le vrai changement c’est changer de comportement !

Rouler avec des EnR est d’intérêt général !