Anticiper l’obsolescence de la voiture thermique

Le moteur thermique débauche les EnR embauchent

Anticiper l’obsolescence de la voiture thermique, c’est dès à présent transférer les emplois de mécaniciens motoristes vers les métiers d’entretien sur éolienne, l’emploi qualifié en RD du nucléaire vers les énergies marines par exemple.

Quand un moteur thermique occupe dix salariés un moteur électrique en emploie 1 seul, c’est normal puisque plus de 20 fois moins de pièces le compose. Environ 2000 pièces mobiles qui gênent le moteur à combustion interne et 10 fois plus coûteux à utiliser. C’est pour cela que le transfert de la main d’œuvre doit se tourner forcément vers les énergies renouvelables. Ces mêmes énergies qui alimenteront ces moteurs de VE et que les batteries seront gérées en (V2GV2H).

Electrique, le moteur de l’efficacité énergétique

ActiVE encourage cette transition pour des raisons sociétales et démocratiques sans mettre au second plan toute une série d’autres aspects parfois appelés « co-bénéfices » à savoir :

La compensation des pertes d’emplois passera forcément par les emplois dans le renouvelable. La gestion de cette énergie est le défi du millénaire ! Voici des informations sur le véritable bilan des batteries de voiture électrique.

Alors c’est à vous !

Anticiper pour ne pas se planter

 

Changer c’est penser différemment !