Véhicule électrique et énergies renouvelables un lien évident !

VE et EnR le meilleur sans le pire !

Adosser l’une à l’autre les motivations de développement des énergies renouvelables et des véhicules électriques constitue un scénario vertueux qui vise des objectifs communs : la réduction des particules, polluants et gaz à effet de serre dans l’air et le stockage des EnR.

Pour le marché des voitures électrique, c’est une façon de rendre la production et l’utilisation de ces machines plus vertes. Concernant les EnR, c’est un challenge à relever : doper leur part au milieu des différentes sources d’énergie en accompagnant une composante incontournable du développement durable ainsi que de leur gestion, c’est le défi du millénaire !

Les VE et les EnR travaillent ensemble !

Commissariat général au développement durable : « Il s’agit des énergies dérivées de processus naturels en perpétuel renouvellement. Il existe plusieurs formes d’énergies renouvelables, notamment l’énergie générée par le soleil (photovoltaïque ou thermique), le vent (éolienne), l’eau des rivières et des océans (hydraulique, marémotrice,…), la biomasse, qu’elle soit solide (bois et déchets d’origine biologique), liquide (biocarburants) ou gazeuse (biogaz) ainsi que la chaleur de la terre (géothermie) ».

Le VE permet le stockage et le développement de nos EnR tout en réduisant le nombre nos centrales nucléaires

Oui les nouvelles technologies sont en train de révolutionner le monde !