Les collectivités territoriales en route pour la transition

panneau-stationement-interdit-sauf-vehicules-electriques-ActiVEComment rendre nos communes, nos villes, nos villages plus respirables et attractifs ?

Nous avions vu dans un article précédent que la contrainte crée le changement. Si aucun changement radical n’est mis en place ce seront les contraintes subites par le climat qui apporteront les changements dans la douleur.

Le coût de l’inaction sera très onéreux, bien plus que les incitations à mettre en place de véritables solutions contraignantes pour les usagers de pétrolettes immédiatement. La mise en place des vignettes arrive bien tard, est elle réellement efficace ? les contrôles sont aléatoires, coûteux et le résultat final n’est pas respectueux de notre air en acceptant un taux de NOx irresponsable. Une voiture diesel Euro 6 pollue 2 X plus qu’un camion moderne.

Les priorités pour les collectivités sont de faciliter la transition tout en limitant les dépenses publiques. Comment ?

  1. Rendre plus contraignant l’accès des centres villes et villages aux véhicules thermiques en privilégiant des places de parking réservées aux véhicules à ZE. Simplicité et frais minimums avec le disque vert. Ce Disque Vert offre 2 heures de stationnement au VE, encouragé par l’ADEME et AVE. Son inconvenant majeur, il permet également le développement d’énergie peu efficace dans les moteurs thermiques tel que les fossiles, les gaz et autres biocarburants. Attention au Greenwashing c’est un outil qui encourage surtout le renouvellement des voitures en privilégiant la mobilité thermique avec 10 énergies différentes. Seul le VE est réellement capable de consommer directement les EnR efficacement à ZE. Donc si usage, préciser sur les panneaux et le sol « usage réservé exclusivement pour les voitures 100% électrique ».
  2. Des places de parking réservées aux rechargeables électrique et munis de point de charge compris entre 3.2 kWh à 7 kWh maximum. La place de stationnement sera payante suivant la motivation de chaque commune. Le conseil ActiVE pour une charge normale en journée, les deux premières heures restent gratuites et idéalement des points de charges pour VE partout en ville
  3. Pour les voyageurs qui se déplacent en VE (exclusivement) devraient trouver un service payant pour l’accès à des points de charges rapides de 22 kWh à plus de 100 kWh au centre ville. Ce service devrait faire l’objet d’une collaboration avec des professionnels dans le cadre du développement d’infrastructure type GreenSpot  même possible « out of grid » type SmartGreenCharge™ innovation de rupture. Le rôle de la collectivité se limite à la proposition de friche vacante et la mise à disposition de places de parking dans le centre urbain.

Pompe essence fumer tue transition EnR ActiVELe but de ces opérations est de favoriser l’usage de la mobilité décarbonée et d’offrir un réel service d’intérêt général aux citoyens et touristes de passage. Cette dernière étape « charge & découverte » augmente l’attractivité de la ville. Les voyageurs du 100 % électrique sont en forte progression à partir de 2017, ils pourront ainsi découvrir et consommer dans le centre touristique de la ville.

Stop à la pollution de l’air sur nos vieilles belles pierres en France.

Derrière chaque pot d’échappement les mêmes poumons, ceux des villageoises et villageois ! nos enfants sont les premières victimes

Puisque seul l’usage du Véhicule Electrique et non les bornes de charges améliore la qualité de l’air ! vite ActiVE

EPCI vous rechercher des aides aux financements ?  générez de nouvelles dotations pour vos projets de transition écologique avec ActiVE