Le dynamisme de la circulation thermohaline perturbé par le climat

circulation-oceanique-termohaline-gulf-stream-ActiVELa circulation thermohaline pourrait s’effondrer dès le XXIe siècle

Les grands courants marins qui circulent de manière permanente au sein des océans et répartissent sur la planète la chaleur solaire reçue par les masses d’eau constituent ce que l’on appelle la circulation océanique. Cette circulation est aussi dite thermohaline, puisqu’elle est actionnée par les différences de température  et de salinité des eaux.

L’Europe sous les glaces !

La calotte glaciaire de l’Antarctique Ouest a atteints son point de basculement en Antarctique, une étude d’océanographes estime que, du fait du réchauffement planétaire, il y a près d’une chance sur deux pour que la circulation thermohaline, moteur de la distribution d’énergie sur la planète, du cycle du carbone et de la vie sous-marine, s’effondre durant ce siècle dans la Mer du Labrador. Des continents comme l’Europe et l’Amérique du Nord passeraient dudit réchauffement à un refroidissement brutal. Cela s’appelle une « surprise climatique »

La surprise c’est que nous continuons à consommer autant de carburant fossile dans notre mobilité en 2017. La voiture est locomotive de la consommation de pétrole elle accélère le changement climatique. ATTENTION  Carbone = pétrole = Anthropocène = réfugiés climatiques !

Changez votre mobilité. Roulez avec l’énergie du soleil, du vent, de l’eau ….

Anticiper pour ne pas se planter !