Pour le photovoltaïque et la mobilité électrique l’avenir est radieux

Rouler avec des EnR

Le coût de la production d’électricité par des installations solaires ne cesse de baisser. Il pourrait encore diminuer de 60% d’ici 2025, selon un rapport de l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA). Quant à la dette énergétique engendrée par la fabrication des panneaux, elle est désormais remboursée après 2,5 ans à peine.

Energie solaire : quand le possible devient l’évidence

En 10 ans, le prix des panneaux solaires a chuté globalement de 80%. L’installation de 3 kilowatts-crète que l’on payait 13.500 € en 2008 coûte moins de 5.000 € aujourd’hui. Et grâce aux économies d’échelle, chaque doublement de la capacité installée permet de réduire le coût de 20%. Cette baisse du prix des panneaux a entraîné une chute du coût de production de l’électricité, ce qui a permis aux gouvernements de réduire le niveau de leurs subventions. Désormais, les grandes centrales solaires n’ont quasiment plus besoin de soutien financier pour être rentables. Au Portugal, le prix du MWh photovoltaïque s’était établi à 14,76 €, battant ainsi le record mondial du MWh solaire le moins cher en 2019 (Source)

Voiture électrique le prix de l’autonomie chute !

Selon le New York Times, avec sa plate-forme MEB, VW aurait déjà réalisé des coûts inférieurs à 100 dollars par kilowatt-heure pour les batteries de ID.3 en raison d’économies d’échelle.

Bien que cela soit prévu que dans les années à venir, il semble que les voitures électriques peuvent potentiellement déjà être fabriquées à un coût inférieur au prix de leurs homologues à moteur à combustion. Cette information provient anonymement du géant allemand de la construction automobile, il semble que Volkswagen soit en mesure de fabriquer des batteries pour sa voiture électrique grand public, pour moins de 100 dollars par kilowattheure, en raison de leurs énormes économies d’échelle avec leur plate-forme MEB.(Source)

TRE : le triomphe de la voiture électro-solaire

Dès que l’EROEI des carburants pétroliers (énergie primaire) tombe en dessous de 16 (ce qui est le cas actuellement) le VE alimenté avec des EnR notamment le solaire  l’emporte. 16:4 = 4  (voir figure)

Véhicules électriques et thermiques bientôt au même prix 

La réduction, voire l’arrêt des subventions permettra de maintenir un coût du kWh et des VE très attractifs. Une bonne nouvelle pour les consommateurs, fini les primes vertes qui freinent le développement durable ! La gestion de l’énergie est le véritable défi du millénaire 

Ridicule dangereux évident, la révolution du solaire et du VE est en train de passer les 3 phases, l’évidence est dans l’esprit de chacun. C’est l’échelle du temps qui est différente de l’une à l’autre personne.

Ce qui confirme que l’essence sera obsolète dès 2025 et le nucléaire l’est déjà !

Changement de vie radical dans un avenir proche

Alors Changez, changez, changez !

 

 

Les commentaires sont fermés