l’air pollué peut générer de l’énergie

nettoyer air plus hydrogeneNettoyer l’air et créer de l’énergie

Des chercheurs de l’Université d’Anvers et de KU Louvain ont réussi à développer un processus qui purifie l’air et, en même temps, génère de l’énergie. L’appareil doit être exposé qu’à la lumière pour fonctionner.

« Nous utilisons un petit appareil avec deux chambres séparées par une membrane », explique le professeur Sammy Verbruggen (UAntwerp / KU Leuven). « L’air est purifié d’un côté, tandis que de l’autre côté, l’hydrogène gazeux est produit à partir d’une partie des produits de dégradation. Ce gaz hydrogène peut être stocké et utilisé plus tard comme carburant, comme cela se fait déjà dans certains bus hydrogène par exemple. » De cette façon, les chercheurs répondent à deux besoins sociaux majeurs: l’air pur et la production d’énergie alternative. Le cœur de la solution est au niveau de la membrane, où les chercheurs utilisent des nanomatériaux spécifiques. Sources

« Ces catalyseurs sont capables de produire de l’hydrogène gazeux et de briser la pollution atmosphérique »

explique le professeur Verbruggen. « Dans le passé, ces cellules étaient principalement utilisées pour extraire l’hydrogène de l’eau. Nous avons maintenant découvert que cela est également possible, et même plus efficace, avec de l’air pollué « . Il semble être un processus complexe, mais ce n’est pas le cas: l’appareil doit être exposé uniquement à la lumière. L’objectif des chercheurs est de pouvoir utiliser la lumière du soleil, car les processus sous-jacents à la technologie sont semblables à ceux des panneaux solaires. La différence ici est que l’électricité n’est pas générée directement, mais plutôt que l’air est purifié tandis que la puissance générée est stockée sous forme d’hydrogène gazeux.

« Nous travaillons actuellement sur une échelle de seulement quelques centimètres carrés. À un stade ultérieur, nous souhaitons élargir notre technologie pour rendre le processus industriellement applicable. Nous travaillons également à l’amélioration de nos matériaux afin que nous puissions utiliser la lumière du soleil de manière plus efficace ».

En attendant, il y a déjà suffisamment d’air pollué et d’énergie pour s’intéresser à réduire les GES et de consommer des Enr dans la mobilité. 2 avantages immédiats, sortir du fossile et du fissile tout en préservant la qualité de l’air.

Dès à présent voici comment faire aboutir la transition énergétique citoyenne en France.

Les commentaires sont fermés