Volkswagen recyclera les batteries lithium-ion à Salzgitter

Salzgitter devrait abriter le premier centre de recyclage de VE pour VW

La capacité de recyclage initiale sera d’environ 1 200 tonnes de batteries de véhicules électriques par an, soit l’équivalent des batteries d’environ 3 000 voitures. Volkswagen a l’intention de traiter de manière complète les batteries lithium-ion dans ses voitures électriques, après que leur capacité a atteint un niveau qui ne serait plus viable pour une utilisation dans les voitures (normalement attendue dans 10 à 15 ans).

L’intégration verticale du recyclage revêt une grande importance non seulement pour des raisons environnementales mais aussi purement économique. Volkswagen débutera le recyclage des batteries en 2020 à l’usine de production du groupe Volkswagen à Salzgitter. Le taux de recyclage des matières premières à Salzgitter sera d’environ 72%, ce qui est déjà beaucoup plus élevé que la moyenne du secteur. À long terme, Volkswagen envisage de décentraliser les installations de recyclage.

À l’aide d’un déchiqueteur spécial, les différentes parties de la batterie peuvent être broyées, l’électrolyte liquide peut être nettoyé et les composants séparés en une «poudre noire». Elle contient les précieuses matières premières que sont le cobalt, le lithium, le manganèse et le nickel – qui, tout en nécessitant une séparation physique supplémentaire, sont alors prêts à être réutilisés dans de nouvelles batteries.

À long terme, Volkswagen souhaite recycler environ 97% de toutes les matières premières contenues dans les batteries. Aujourd’hui, il s’élève à environ 53%, et l’usine de Salzgitter devrait encore augmenter pour atteindre environ 72%. Volkswagen s’attend à ce que l’usine de Salzgitter soit suivie dans les prochaines années par d’autres usines de recyclage décentralisées. Compte tenu du nombre de véhicules électriques que Volkswagen envisage de vendre, la gestion du recyclage en interne constituera une priorité pour des raisons de coût et d’environnement, même s’il faudra au moins une décennie avant que les déchiqueteuses de batteries aient réellement du pain sur la planche. ” source

Pour une mobilité durable de bout en bout

Europe: Un recyclage innovant pour les batteries de voiture électrique

La conversion de Volkswagen à l’électrique ne se limite pas à la production de nouveaux véhicules. La marque souhaite apporter une forte contribution à la lutte contre le changement climatique et elle a pour ambition de faire de l’ID.3 la première voiture électrique produite avec un bilan neutre en carbone. Afin qu’elle demeure sans émission au cours de son cycle de vie, le constructeur étudie différentes manières d’utiliser de l’énergie verte, de la cellule de batterie jusqu’à la charge. Pour montrer l’exemple, le réseau de charge rapide Ionity dont Volkswagen est l’un des fondateurs, proposera une énergie verte sur près de 400 points de charge sur les autoroutes européennes.
Ionity constituera d’ailleurs l’une des briques de l’écosystème que la firme allemande entend bâtir autour de la vente de véhicules électriques, à l’instar de ce que Nissan a déjà réalisé. Ainsi, Volkswagen fournira des bornes de recharge et, via sa filiale Elli, se chargera de leur installation chez ses clients. Des clients qui bénéficieront aussi d’un badge et d’une application pour se recharger facilement sur les bornes publiques, ainsi que de nombreux services qui seront intégrés dans l’offre ID.

Rouler, stocker, distribuer les EnR

Donner une deuxième vie aux batteries de véhicules électriques dans les projets ENR

Les commentaires sont fermés