Une Gigafactory pour batteries de voitures électriques en Europe

tesla gigafactoryDes Ex-Tesla gestionnaires veulent construire en Europe une « Gigafactory » pour les batteries de voitures électriques.

2 anciens dirigeants du constructeur automobile et batterie Tesla vont construire la première « Gigafactory » pour les batteries de voitures électriques en Europe. Quatre milliards d’€ sont estimés pour le projet afin d’apporter une concurrence aux fournisseurs asiatiques qui défient et qui dominent actuellement le marché des batteries de voitures électriques modernes. «Si personne ne fait rien, alors l’Europe est complètement dépendante des chaînes d’approvisionnement asiatiques», dit l’initiateur Peter Carlsson, qui était jusqu’en 2015 responsable de la gestion des fournisseurs à Tesla.

Comme emplacement pour la production européenne Carlsson a choisi l’Europe du Nord. La société NorthVolt fondée et dirigée par lui pour la production en grand nombre des batteries lithium-ion sera effective d’ici 2020. Les objectifs ambitieux pour 2023 avec un volume de 32 GWh (gigawatt-heures) par an de production. Par comparaison, Tesla en collaboration avec Panasonic fait fonctionner la Gigafactory dans le Nevada et vise à produire annuellement une capacité de 35 GWh de la batterie. Cependant, cette position ne sera « en aucune façon contre Tesla »Voiture-electrique-batterie-VE

Une Gigafactory en Europe pour ramener le coût des batteries en dessous de 100 € / kWh stocké. Stocker électrique au lieu de distribuer du carburant fossile !

Gestionnaire du NordVolt Paolo Cerruti – aussi un ancien directeur Tesla – est convaincu que le rôle de premier plan des fournisseurs d’Asie n’a pas  » d’avantages structurels » sur la base, mais seulement pour des raisons historiques. La prédominance des entreprises telles que LG Chem et Samsung SDI est le résultat de nombreuses années d’activité dans le domaine de l’électronique grand public. Les modes de production s’automatisent. « On n’a pas besoin de main-d’œuvre pas chère, mais des techniciens experts », a déclaré Cerruti.

Vinnova et l’Agence suédoise de l’énergie ont été les premiers partisans

Actuellement NordVolt est à la recherche d’un emplacement approprié en Scandinavie. L’accent est mis sur la disponibilité de sources d’énergies renouvelables telles que l’hydroélectricité et l’énergie éolienne ainsi que de riches ressources naturelles.

Dans une interview avec le Financial Times, Carlsson et Cerruti ont reconnu que NorthVolt doivent encore recueillir beaucoup de capitaux. L’intérêt pour les projets d’énergie et de mobilité électrique est en effet « énorme », le financement représente encore le « plus grand défi » dans la réalisation de la batterie européenne prévue pour cette « Gigafactory ».gigafactory des emplois durables

Techniciens et ressources d’EnR pour réussir la transition des emplois maintenant !

Oui, les nouvelles technologies sont en train de révolutionner le monde il faut dire STOP aux aides des énergies fossiles et fissiles !

 

Un commentaire

  1. Pingback :Deux importantes usines pour batteries de voitures électriques en Europe

Les commentaires sont fermés