Un buggy et une plateforme à partager Volkswagen innove

MEB Modularer ElektroBaukasten

La grande flexibilité de la plateforme MEB permet d’envisager lancer sur le marché, avec la même architecture de base, aussi bien des best-sellers que des engins réservés à des marchés de niche. « Fidèle au style d’origine, cette réinterprétation d’un véritable buggy n’a pas de toit fixe ni de portes conventionnelles, tandis que les roues indépendantes associées aux pneus tout terrain et aux côtés ouverts dominent l’apparence globale », souligne Volkswagen. « Nous construisons des voitures électriques cool, agréables à conduire, joliment conçues et entièrement connectées », commente Michael Jost, responsable de la stratégie pour le constructeur Allemand.

Nouvelles opportunité pour le revamping avec des yungtimer mythiques type Cabrio-e ?

« Un moteur électrique intégré dans l’essieu arrière qui comprend l’électronique de puissance et la boîte de vitesses, une batterie haute tension peu encombrante située dans le plancher du véhicule et des composants auxiliaires intégrés à l’avant » : voilà comment Volkswagen résume en quelques mots l’architecture de sa plateforme MEB. Cette dernière est adaptable aux besoins d’espace, de confort et en dynamique des différents modèles d’engins sur laquelle ils s’appuieront. Pour illustration, elle sera le point fort de toute la famille de concepts de véhicules réunis sous la dénomination générique ID, de la compacte au Combi électrique Buzz, en passant par le SUV Crozz et la spacieuse berline Vizzion. Selon les projections de Volkswagen, sa plateforme MEB devrait être utilisée à l’échelle du groupe sur 15 millions d’exemplaires de véhicules d’ici 2025. Son programme prévoit le passage de 6 à 50 modèles électriques à cette échéance. Le constructeur a mis pour cela 30 milliards d’euros sur la table.

Plateforme à partager

Afin de réduire globalement les coûts de production des véhicules électriques, Volkswagen est prêt à partager sa plateforme MEB. Michael Jost a confirmé cette information dans une interview accordée au journal berlinois Tagesspiegel : « Nous voulons offrir un accès à la plateforme MEB en la mettant à la disposition de l’ensemble du secteur. Cela représente un changement de paradigme pour nous ». Le constructeur allemand assure être sur le sujet « déjà en discussion avancée avec ses concurrents, notamment dans le segment des gros volumes ».

Environnement

Pour expliquer son offre de e-joint-ventures autour de la plateforme MEB, Michael Jost évoque la responsabilité de Volkswagen comme constructeur d’envergure mondiale. « Limiter avec succès le réchauffement climatique à un maximum de deux degrés est crucial pour nos enfants et nos petits-enfants », justifie-t-il….

VW partagera donc sa plateforme en dehors du groupe pour nous faire oublier le dieselgate…

Une opportunité pour l’innovation et le rétrofit ou revamping  ActiVE lance le défi et l’idée à partager

Cabrio-e unité énergétique mobile pour le fun le sport et la gestion de l’énergie sur plateforme MEB !

ActiVE recherche des partenaires dans la formation automobile.

 

 

 

Les commentaires sont fermés