Quelles énergies pour nous transporter aujourd’hui ?

Quel esclave énergétique ?

L’énergie baigne notre monde, omniprésente dans notre quotidien et dans le débat public. Sans elle, pas un mouvement, pas de vie. Quelles énergies pour demain ? Quel impact sur le climat ? Quels défis techniques, quels risques ? Voici quelques éléments de réponse sur la voiture.

Nous connaissons une parenthèse enchantée mais provisoire de l’histoire humaine : celle de l’énergie disponible et bon marché. Pour autant, ce qui se cache derrière le mot « énergie » n’est pas si clair. Pas facile de maîtriser les enjeux des débats sur la transition énergétique, souvent techniques ou partisans.

Changer vos ésclaves énergétiques dans votre voiture

Il faut fournir de l’énergie pour accélérer une voiture. L’énergie nécessaire pour atteindre une vitesse donnée est proportionnelle à la masse de la voiture et à sa vitesse au carré. Ainsi, il faut quatre fois plus d’énergie pour atteindre 100 km/h que pour atteindre 50 km/h. Accélérer de 0 à 100 km/h demande autant de carburant que de parcourir 1 km sur autoroute, ou que 15 km en train ! Un train est en effet comparativement lourd mais relativement économe une fois en mouvement.

Lancée à vitesse constante, une voiture doit combattre une certaine résistance. Le rôle du moteur est de fournir à la voiture exactement la force qu’il faut pour vaincre cette résistance. C’est donc précisément cette résistance qui détermine la consommation de carburant. Elle est liée à deux phénomènes : la résistance au roulement, presque entièrement causée par la déformation des pneus sur la route, et la résistance de l’air, ou traînée, qui dépend de l’aérodynamisme du véhicule.

L’efficacité énergétique ECO change nos comportements

Savez vous qu’une voiture électrique consomme l’équivalence énergétique d’environ 1.5 l/ 100 km de carburant.

Une voiture solaire 4 places à battue un nouveau record mondiale plus de 4.000 km avec une consommation moyenne de 3.25 kWh/100 km. Soit équivalent essence de 0.325 litre/100 km.  Le record du monde de 0 à 100 km/h est également 100% électrique.

C’est pour cela que l’autonomie des VE est beaucoup plus sensible que celle des VT aux paramètres extérieurs (dénivelé, vitesse, vent, pluie,…). C’est la compréhension de son efficacité énergétique !

Thermique, hybride, hydrogène ou 100% électrique ?

Le choix vous appartient !

Certes difficile et la confusion est grande pour choisir le nouveau moteur de votre mobilité. Seule certitude, le moteur de l’efficacité sera électrique !

 

 

Les commentaires sont fermés