Le nucléaire, c’est trop cher !

L’industrie nucléaire : un gouffre financier peu évoqué par le gouvernement…

Les  investisseurs  se  détournent  de l’atome. Selon l’AIE, de 2000 à 2013, 57 % des  investissements  mondiaux  dans de  nouvelles  capacités  de  production électrique  se  sont  tournés  vers  les renouvelables,  et  3  %  seulement  vers le  nucléaire. Ces  dernières  années, nombre de projets de réacteurs ont été abandonnés.

C’est  que  les  coûts  du  nucléaire  ne cessent d’augmenter. Ainsi, en France, le réacteur EPR est désormais annoncé à un coût  3 fois  supérieur  au  budget initial, et il faudrait dilapider environ 250  milliards  d’euros  pour  rafistoler les réacteurs  nucléaires  vieillissants.

C’est maintenant au nucléaire de prouver qu’il coûte moins cher que les renouvelables

La solution ActiVE est de rouler en VE avec des EnR