Clin d’œil sur le mode de charge lent, le plus rapide des modes de charge de voitures électriques

Aussi appelé mode normal…ou mode à “moins de 30 secondes” ….. au lieu de s’arrêter pour faire le plein, il faut faire le plein quand on s’arrête !

C’est le mode “citoyen” à consommer sans modération en heures creuses en dehors du pic énergétique !

Le véhicule électrique est branché au réseau électrique du bâtiment par le biais d’une prise domestique monophasée, avec conducteur de terre et d’alimentation. Le câble de branchement est muni d’un boîtier embarquant les fonctions de contrôle de charge de base.

Attention ce modèle de prise n’est pas préconisé et ce pour des raisons de sécurité. Le mode de charge 2 kWh (ou mode lent) permet donc la recharge d’un véhicule électrique par un courant alternatif monophasé de 8 A.

La recharge répétée d’un véhicule électrique sur une prise domestique entraine des risques de surchauffe : elle appelle un courant de plus de 3 kW pendant une dizaine d’heures en continu !! Pour limiter ces risques de surchauffe, il est recommandé de limiter la charge à 8 A conformément aux préconisation de l’IGNES et du Gimelec.

Il existe des prises type E/F spécialement conçues pour supporter de forts ampérages sur de longues durées exemple la green up avec disjoncteur différentiel.

A l’ère du numérique voici WATTPARK

la 1ère borne de charge de véhicules électriques collaboratives qu’une COLLECTIVITÉ PARTICULIERS, COMMERCES, peut RENTABILISER par la LOCATION DE LA CHARGE.

Les charges lentes et normales utilisées à plus de 95% du temps par le citoyen sont également les moins onéreuses et participent à l’optimisation de la gestion du réseaux. Oui le VE est une chance citoyenne Française avec une énergie à faible carbone.

Le secret pour l’adoption en masse et le plus grand plaisir du VE: partez plein et rentrez vide

Est ce simplement pour une élite ? pauvre ou riche la voiture électrique vous embarque partout