Carburant et pollution de l’air

graphique source co2 gaz effet serre europe ActiVELe transport représente en Europe près de 22% des émissions de gaz à effet de serre (GES).

Il s’agit du premier secteur d’émission, après la production d’énergie. Cette position serait différente si la production électrique était issus des EnR.

 

 

Suivant le graphique ci dessous, seul 7% du carburant est réellement utilisé pour rouler. Du fait de la faible efficacité énergétique du moteur à explosion, le transport est aussi la principale source de particules fines et de polluants tels que le dioxyde d’azote ou l’ozone troposphérique.

graphique essence utilisation

Paris, 58% des particules proviennent des transports. Les villes françaises voient les pics de pollution se succéder, et leurs habitants en perçoivent clairement les symptômes: toux, irritations de la gorge, yeux qui piquent. En outre, ces pollutions causent plusieurs dizaines de milliers de décès chaque année.

 

De plus, les études réalisées montrent que l’impact sur la santé est progressif avec la concentration de polluants, mais qu’il n’y a pas d’effet de seuil : autrement dit, même lorsque les français ne le sentent pas, leur santé subit les effets de ces polluants partout.

…et votre mobilité  ancienne ou moderne ?

Les commentaires sont fermés